Charles Aznavour chante Qui 1966



Charles Aznavour chante Qui 1966

Qui frôlera tes lèvres
Et vibrant de fièvre
Surprenant ton corps
Deviendra ton maître
En y faisant naître
Un nouveau bien-être
Un autre bonheur?

Qui prendra la relève
Pour combler tes rêves
Et sans un remord
D’un éclat de rire
Saura te conduire
À mieux me détruire
Au fond de ton coeur?

Qui peut-être cet autre?
Qui sera cet intrus
Dans tout ce qui fut nôtre
Quand je ne serai plus?

Qui prendra ta faiblesse
Avec des caresses
Et des mots d’amour
Découvrant l’oubli
Nos jours de folie
Qui prendra ta vie
Au bout de mes jours?

Nous vivons à 20 ans d’écart
Notre amour est démesuré
Et j’ai le coeur au désespoir
Pour ces années
Car lorsque mes yeux seront clos
D’autres yeux vont te contempler
Aussi je lutte avec ce mot de ma pensée

Qui sans que tu protestes
Refera les gestes
Qui ne sont qu’à nous
Lorsque je t’embrasse?
Lorsque je t’enlace
Qui prendra ma place
Autour de ton cou?

Qui connaîtra tes scènes
De folie soudaine
Ou bien de courroux?
Qui aura la chance
D’avoir ta présence?
Souvent quand j’y pense
Je deviens jaloux

Qui, nul ne peut le dire?
Qui, nous n’en savons rien?
Et mon coeur se déchire
En pensant que quelqu’un
Te prendra un je t’aime
Et par ce je t’aime, je le sais déjà
Il prendra ta bouche
Il prendra ta couche
Et m’enterrera, pour la seconde fois

source

Leave a Reply