KAROL BEFFA: Le Bateau Ivre (2017) – extrait



“Le Bateau Ivre” (2017), pour orchestre.

Instrumentation : 3.3.3.3 – 4.3.3.1 – timb, 2 perc, hp, pno-cel et cordes.

Commande de Musique Nouvelle en Liberté.

Création le 16 mars 2017, à Radio France, Paris (France), par l’Orchestre national de France, sous la direction d’Alain Altinoglu.

« Ce Bateau ivre n’entretient pas de rapport direct avec celui de Rimbaud, malgré l’admiration que suscite en moi ce splendide poème écrit par un adolescent. Le titre a toutefois stimulé mon imagination et m’a poussé à écrire une espèce de concerto pour orchestre qui sollicite tour à tour les pupitres de l’orchestre puis se termine dans le vacarme. La pièce commence par des miroitements sonores immobiles puis la houle prend peu à peu le dessus jusqu’au déchaînement final où la musique semble engloutie par les percussions. Le Bateau ivre est ainsi conçu selon le principe de la métamorphose continue, l’aspect consonant que revêt la musique, au début, laissant peu à peu la place à une multiplication des plans sonores et à une polymodalité qui font perdre à l’auditeur tout repère tonal. J’ai ajouté à cette ivresse sonore croissante quelques clins d’œil à des musiques actuelles (une batterie fait écho à un jazz endiablé, plus loin des déhanchements chaloupés viennent perturber le déroulement de la musique), tout en sachant que je pouvais avoir pleine confiance dans les pupitres virtuoses de l’Orchestre national de France. »

– Karol Beffa –

Crédits photographiques: (c) Jean-Baptiste Millot

source

Leave a Reply