Zaz et Charles Aznavour – J’aime Paris au mois de mai



Aznavour et Zaz, c’est une évidence. Depuis qu’ils ont chanté « la Java bleue » sur le plateau de « Hier encore », en mai 2014, ils ne se quittent plus. Après avoir réenregistré « J’aime Paris au mois de mai » pour l’album de Zaz, Aznavour lui a écrit « la Chance », qu’ils chanteront sur son disque à lui. « Nous allons retourner en studio pour la refaire, nous confie ce dernier. Mon album a été repoussé à l’automne, car je le recommence à zéro. Je ne garde que le titre Nostalgia. »

«Ma vie, c’est l’écriture»

A plus de 90 ans, Charles Aznavour décide pour la première fois de sa carrière de jeter un disque enregistré. « Je n’étais pas content des orchestrations, avoue-t-il. Avant, je n’osais pas jeter parce que cela coûtait cher. Mais je dois être difficile avec moi-même. J’ai écrit quinze nouvelles chansons, j’en ai vingt-quatre. Dont une sur la cécité, que j’espère chanter avec des artistes non voyants du monde entier, dont Andrea Bocelli. »

Dans la loge de l’Olympia, où est enregistrée l’émission de France 2, Charles Aznavour a toujours un piano et une feuille de papier à portée de main. « Le cinéma, le théâtre, c’est fini, dit-il, car je veux profiter de ma famille et de mes amis. Mais ma vie, c’est l’écriture. J’écris des monologues, pour Arditi, Depardieu, une chanson pour Ayo… qui ne le sait pas. J’écris tous les jours… et je jette le lendemain. »

Il compare Zaz à Piaf et Arletty

Mais pas question de passer à la trappe son duo avec Zaz. « Nous allons le réenregistrer, car il me tient à cœur, avoue Aznavour. C’est le dialogue entre deux générations autour du travail, de l’optimisme. » « Sur les valeurs, le besoin de se battre pour réaliser ses rêves, ajoute Zaz, admirative. Avec Charles, j’ai l’impression d’être avec mon grand-père. C’est un un conteur hors pair, hyper tendre et touchant. » C’est aussi un exemple. « Il est infatigable, ne s’arrête jamais, ne lâche rien. C’est gonflé de réenregistrer tout un disque. Et il a à cœur de nous passer le relais, comme le prouve son émission. »

Dans « Hier encore », on verra aussi ce soir Christophe Willem, Louane Emera, Yseult, Amaury Vassili, Camille Lou, Damien Sargue… « Zaz, je l’avais remarquée toute de suite, insiste Charles Aznavour. Elle a ce qu’avaient Piaf et Arletty, sans leur ressembler. On dirait qu’elle est du quartier d’Arletty et de la vie de Piaf. C’est dans sa nature. Elle va la dompter et vous verrez, on lui proposera d’être comédienne. »

source

Leave a Reply